Présentation

A. Qu’est-ce qu’un tipster ?

Avant de vous expliquer la manière dont on peut gagner de l’argent en suivant un tipster, il est important de replacer les choses dans leur contexte.

Les parieurs professionnels gagnent de l’argent aux paris sportifs sur le long terme en respectant un principe et un seul : jouer des valuebets. Un valuebet est ce que l’on pourrait appeler une erreur de cotation des bookmakers. Cela signifie que les bookmakers sous-estiment les chances de gagner d’un pari particulier et cela a pour conséquence que la cote en question est légèrement plus haute que ce qu’elle devrait être en théorie. En jouant sur ces cotes, les parieurs professionnels s’assurent de faire des bénéfices sur le long terme.

Cependant, il faut savoir que trouver des valuebets n’est pas chose facile. Pour les trouver, il faut savoir repérer là où les bookmakers ont fait une erreur dans leur cotation. Cette erreur est souvent légère et c’est pour cela qu’elle est difficile à détecter. Les trouver soi-même étant difficile, la plupart des parieurs confie cette tâche à des tipsters.

Un tipster est une personne qui est justement un véritable expert dans un ou plusieurs sports. Grâce aux connaissances qu’il a dans son domaine et quelques notions mathématiques, le tipster va réussir à repérer ces fameux valuebets.

Le tipster vend (souvent par abonnement mensuel) ses pronostics. Cela signifie qu’en échange d’une rémunération, le tipster vous livre quotidiennement ses pronostics. Vous n’avez plus qu’à les jouer sur votre bookmaker. En utilisant ce principe, vous allez gagner de l’argent sur le long terme aux paris sportifs.


B. Pourquoi tout le monde n’est-il pas riche avec le suivi de tipsters ?

Si c’est si facile de suivre des tipsters, pourquoi tout le monde ne le fait pas ? Tout simplement parce que 90% des tipsters présents sur internet ne sont pas compétents et ne rapportent pas d’argent sur le long terme. En effet, n’importe qui peut se proclamer être un bon tipster et faire le tri n’est pas forcément une chose facile.

Sur internet, et plus particulièrement les réseaux sociaux, on peut voir ici et là des promesses de gains totalement irréalistes (par exemple multiplier par 10 votre capital en 1 an). C’est tout simplement impossible!

Les personnes qui se lancent dans le suivi de tipsters ont bien souvent envie de beaucoup parier et suivre un peu n’importe quel tipster. Et c’est l’erreur que vont faire 80% des personnes qui se lancent dans cette activité. Cette erreur va entrainer des pertes financières et la personne finit généralement par laisser tomber.


C. Comment détecter un bon tipster ?

Voici les paramètres à prendre en compte selon moi pour savoir si un tipster mérite d’être suivi :

    1. Une existence reconnue

    Un tipster crédible a pignon sur rue. Il possède un nom de domaine, un site internet, est souvent constitué en société. Il paye des impôts sur les revenus de ses abonnements, et possède des partenaires fiables offrant de réelles garanties (par exemple Paypal pour le prélèvement des abonnements). Bref, il a une existence légale.

    Donc inutile de vous intéresser à un tipster présent uniquement sur Facebook par exemple, ou proposant des pronostics dans un pseudo « VIP » en échange de cartes Néosurf. Vous n’aurez bien souvent affaire qu’à en étudiant en mal d’argent de poche dans le meilleur des cas, ou à de la pure escroquerie dans le pire.

    2. Un historique suffisant

    Pour qu'un bilan soit significatif il faut un grand volume de pronostics proposés (au moins plusieurs centaines).

    3. Un bilan réaliste ?

    Si vous voyez des résultats qui vous semblent trop beaux pour être vrais, c'est probablement le cas. Malheureusement il y a beaucoup de pseudos tipsters malhonnêtes, et il est compliqué de savoir si leur bilan est assez proche de la réalité. Pour en avoir le cœur net, vous pouvez vous faire votre propre avis en le suivant d'abord "à blanc" (sans miser d'argent).

    4. Quel(s) bookmaker(s) utilise-t-il ?

    Privilégiez les tipsters qui vous donnent des pronostics avec des cotes ARJEL. Même si les cotes sont moins élevées, la majorité des parieurs n’a pas accès aux bookmakers étrangers. Et si vous en faites partie, alors vos côtes n’en seront que meilleurs, ainsi que vos bénéfices.

    5. Quel(s) type(s) de pari(s) pronostique-t-il ?

    Si son bilan est majoritairement composé de paris en LIVE il vous sera impossible de la suivre car ça se joue souvent à quelques secondes pour la prise de pari, et les liquidités sont plus faibles. Idem pour les paris alternatifs (exemple : paris long terme, buteurs) où vous pouvez avoir une grosse variation de cote.

    Ecartez systématiquement les tipsters proposant des paris combinés. Certes les cotes obtenues sont alléchantes, mais vous serez perdants à long terme.

    Choisissez un tipster qui vous propose des paris simples, que vous aurez tout le temps de jouer.

    6. Quelle est sa stratégie de mise ?

    Fuyez comme la peste les tipsters utilisant des montantes. Une montante est un système où la mise augmente en fonction des pertes. Psychologiquement très difficile à suivre (qui miserait plusieurs centaines d’euros pour un gain incertain et dérisoire ?). A plus ou moins longue échéance, c’est banqueroute assurée.

    Choisissez un tipster proposant des mises stables résistantes à une variance importante.

    7. Quelle est sa stratégie de cote ?

    Si le tipster propose aussi bien des cotes à 1,20 que des cotes à 5,00, il va être compliqué pour vous de vous rapprocher de son bilan (il suffit que vous ayez manqué un pronostic gagnant sur une cote à 5,00). Et il faut savoir que plus une cote est élevée, moins il y a de liquidités dessus donc elle est susceptible de varier sensiblement.

    Optez pour un tipster proposant des cotes sensiblement identiques.

    8. Quelles sont les heures de mises à disposition des pronostics ?

    C'est un paramètre souvent négligé mais encore faut-il que vous soyez en capacité de pouvoir prendre le pari à temps.


D. Service-Gagnant en quelques points

Voici un recueil de quelques questions que vous pourriez vous poser avant de souscrire à un abonnement :

    1. Combien de pronostics sont proposés ?

    Je ne peux pas vous donner un nombre exact, cela dépend des opportunités qui se présentent. Certains jours, il peut y avoir 10 pronostics, et d’autres jours aucun. Les abonnements garantissent un minimum de 50 pronostics par mois.

    2. Sur quels bookmakers se basent les pronostics ?

    Je me base sur le bookmaker Bwin.fr, parce que c’est celui qui propose en général les meilleures cotes en France sur les paris que j’effectue. Je vérifie également qu’ils soient présents sur les sites Parions Sport, Unibet, Winamax et Zebet. Ils sont également la plupart du temps sur les autres sites ARJEL, mais avec des cotes que je trouve trop basses. Et bien sûr chez les bookmakers étrangers pour ceux qui y ont accès.

    3. Pourquoi n’y a-t-il que des pronostics sur le tennis ?

    Tout simplement parce que je me concentre uniquement sur le sport que je maitrise et où j’ai le plus de connaissances.

    4. Quels sont les types de paris proposés ?

    Je conseille exclusivement des paris simple (je ne propose pas de paris combinés) :

    • Principalement la victoire par 2 sets à 0
    • La victoire simple
    • Le seuil de jeux (Under/Over)

    5. Quelle stratégie de mise adopter ?

    Je conseille 3 mises différentes, en fonction de la probabilité de victoire :

    • 2 % du capital de départ
    • 4 % du capital de départ
    • 6 % du capital de départ

    Cela permet de résister sans problème aux longues suites de défaites qui arrivent parfois à tout tipster, sans mettre en danger votre capital.

    6. Quel bénéfice pouvez-vous espérer ?

    Il n’existe pas de méthode miracle. Attention aux arnaques et promesses irréalistes que l’on peut voir, surtout sur les réseaux sociaux (comme par exemple multiplier votre capital par 10 en un an, ou alors obtenir un ROI de +100%). Je suis loin de pouvoir vous promettre un tel rendement pour la simple et bonne raison que c’est impossible.

    J’ai un objectif beaucoup plus modeste et réaliste qui est d'essayer de terminer l’année en bénéfice. Bien sûr, je ne peux pas vous garantir à 100% qu'il sera atteint.

    7. Quelle est mon bilan ?

    Vous pouvez le consulter sur la page Bilan du site.

    De plus, sur la page des pronostics, vous aurez un récapitulatif de tous les pronostics du mois en cours, ainsi que leurs résultats connus.

    8. Quelle mise minimale pour espérer rentabiliser le coût de l’abonnement ?

    Je préconise de miser un minimum de 10 euros par pronostic pour espérer rentabiliser l'abonnement, ce qui signifie avoir un capital de départ de 500 euros. Si votre bankroll est encore trop limitée, je vous conseillerai alors de ne pas prendre d'abonnement.

    9. Quelle est la procédure à suivre pour s’abonner ?

    Il vous suffit de souscrire à un abonnement sur la page Formules du site.

    10. Comment sont mis à disposition les pronostics ?

    Pour ne pas avoir à contourner les procédures anti-spams de plus en plus contraignantes des différents serveurs de messagerie, les pronostics sont mis à votre disposition sur une page personnelles privée, que vous pouvez consulter à tout moment.

    La mise à jour est effectuée chaque jour à 14h au plus tard, et au moins 3 heures avant le début du 1er pari.

    Pour chaque pronostic vous aurez toutes les informations nécessaires pour placer le pari (date, heure, match, pronostic, mise conseillée, cote et/ou cote minimale conseillée).

    11. Est-ce que je suis parieur professionnel ?

    Non. Sur la toile vous pouvez voir beaucoup de personnes s'autoproclamer "parieur professionnel", mais dans la réalité très peu le sont, pour la simple et bonne raison que leur revenu principal ne provient pas de leurs paris. C'est aussi mon cas puisque je suis tipster professionnel. C'est à dire que mon revenu principal est issu de la vente d'abonnements aux pronostics. Mes propres paris sont un revenu complémentaire.

    12. Quel est mon parcours ?

    Je ne suis pas du genre à me mettre en avant, pensant que l'humilité et la remise en question sont indispensables pour durer, mais vous vous demandez peut-être à qui vous avez affaire.

    Je suis donc une femme (et oui, surprise !) passionnée de tennis et pratiquante amatrice.

    Mon conjoint et moi vivons de la vente de nos pronostics, lui étant spécialisé sur d’autres sports. Nous sommes donc parfaitement complémentaires dans ce domaine.

    Bien évidemment, nous sommes tous 2 joueurs.

    Et pour les curieux, je me prénomme Marina.

    13. Quelles sont les qualités nécessaires pour me suivre ?

    Si être tipster demande une grande force mentale, de la patience, et beaucoup de discipline, sachez que pour me suivre au quotidien, c'est un peu la même chose.

    Il vous faudra être rigoureux dans votre stratégie de mise, savoir rester lucide dans les bonnes ou mauvaises séries. Votre bankroll est la chose la plus importante pour espérer tirer votre épingle du jeu, et il faut en prendre soin.

    Attention, pour suivre un tipster vous aurez besoin d'être très discipliné et solide mentalement.